SHAO Société Historique et Archéologique de l\'Orne

Excursion de la SHAO 9 juin 2018 « Sur les pas des Cénomans »

Excursion de la SHAO

9 juin 2018

« Sur les pas des Cénomans »

 

Sous l'impulsion de Guy Leclerc, la SHAO a effectué sa sortie annuelle dans le département voisin de la Sarthe sur le thème de l'Antiquité.

45 sociétaires ont pu bénéficier de ses explications et de son expertise complétée parfois par Odile Leconte, la présidente.

 

La première étape était la ville du Mans.

Le fait urbain est un élément marquant de la romanité. La ville de Vindunum (Le Mans) organise le territoire cénoman (la Sarthe actuelle) sous l'antiquité. Elle comporte à cette époque les structures habituelles de la monumentalité des villes romaines, forum, temples, aqueducs, termes, théâtres, amphithéâtres, ilots d'habitats. Si la plupart des ces monuments publics ont disparu ou sont masqués par l'évolution urbaine, la ville garde une enceinte parmi les plus belles conservées en France. Édifiée à la fin du IIIe siècle de notre, sur une génération et non dans la précipitation, avec des qualités techniques et esthétiques hors norme, cette construction est avant tout un marqueur de la richesse de la cité. 

 

 

 WP_20180609_008.jpg

Guy Leclerc en pleine explication devant la muraille.

 

La visite se poursuivait dans le musée d'archéologie et d'histoire Carré Plantagenets, notamment les salles dévolues à la période gallo-romaine (Ier-Ve siècles). Au fil de déambulations libres ou commentées par Odile Leconte, les visiteurs ont pu admirer les vitrines relatives à l'expansion urbaine de Vindunum, au territoire des Cénomans, à la maquette du site d'Aubigné-Racan, à diverses vitrines sur la vie quotidienne ainsi qu'à la remarquable maquette de la construction de l'enceinte urbaine

 

 

WP_20180609_019.jpg

Maquette de la construction de l'enceinte urbaine, Carré Plantagenets, Le Mans.

 

Un copieux déjeuner au restaurant Le nez rouge dans le centre ancien du Mans permettait aux sociétaires de se ressourcer et d'échanger.

 

 

WP_20180609_024.jpg

Au restaurant Le nez rouge.

 

Le troisième lieu de visite était la site cultuel d'Allones. Le site conservé est peu parlant sans les commentaires éclairés d'un guide ou sans la visite du musée archéologique adjacent. Ce fut pourtant un lieu religieux incontournable lié à la ville de Vindunum (5 kms à vol d'oiseau) et centre de pèlerinage de la cité des Cénomans aux premiers siècles de notre ère !

 

WP_20180609_027.jpg

Le site cultuel d'Allones.

 

La journée se terminait à Aubigné-Racan. Les explications de Guy Leclerc, complétées par Odile Leconte (qui a fouillé une quinzaine d'années en ce lieu) montraient que site pose un problème de statut. Il présentait des édifices majeurs témoins de la romanisation, qui ont laissé des traces encore très visibles dans le sol après fouilles et restauration : un marché couvert, un amphithéâtre et un grand temple de grandes dimensions, des thermes publics (de moindre ampleur), ainsi que d'autres bâtiments repérés par photographie aérienne. Mais pourquoi de telles infrastructures sur un si vaste espace de plusieurs dizaines d'hectares n'ont t-elles pas été associées à de l'habitat ? Organisation urbaine secondaire ? Espace de rassemblement ponctuel ? En tout cas, vraisemblablement pas un vicus, localisable à Vaas à cinq kilomètres.

 

WP_20180609_031.jpg

L'amphithéâtre et les thermes d'Aubigné-Racan.

WP_20180609_039.jpg

 

Les sociétaires repartaient, certes un peu mouillés à cause des pluies orageuses qui ponctuaient les visites, mais comblés par ces découvertes.

Merci à Robert Chevalier pour l'organisation logistique de la journée.



10/06/2018
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 111 autres membres