SHAO Société Historique et Archéologique de l\'Orne

Conférence de Robert Fontaine Samedi 9 décembre 2017 : «Alençon, Chronique de l'aviation. Une histoire terre à terre! 1ère partie: 1912-1939 "

 

Robert Fontaine

Samedi 9 novembre 2017

«Alençon, Chronique de l'aviation.

Une histoire terre à terre!

1ère partie: 1912-1939 »

 

 Pour clore l'année 2017, Robert Fontaine est venu faire prendre de la hauteur aux auditeurs présents. Titulaire d’un brevet de pilote privé, qu’il a obtenu auprès de l’Aéroclub d’Alençon, dont il fut membre de 1988 à 2004, il s'est appuyé sur son expérience personnelle pour nous conter l'historique (mouvementé) de l'aérodrome d'Alençon, sous la forme d'une chronique.

 

  Robert Fontaine WP_20171209_001.jpg

 

 

 

 

Robert Chevallier, trésorier de la SHAO, présentant le conférencier

 

WP_20171209_004.jpg

En 1912, les Français se passionnent pour l’aviation, mais il est encore rare de voir un aéroplane atterrir près de sa ville, et les pilotes ne sont pas légion pour tenter l’aventure. Avant l’arrivée de Wilbur Wright au Mans, en 1905, les aéroplanes ne volent pas encore vraiment. Alors, quand, sept ans plus tard, le premier avion se pose sur le champ de manœuvres de la garnison d’Alençon, l’événement est d’importance pour la population. Pour les responsables de la ville, c’est le point de départ d’une longue route pour obtenir la création d’une piste d’atterrissage.

 En 1912, le capitaine de la Morlaye se pose sur le champ de course d'Alençon

sur un Blériot XI 1912

WP_20171209_005.jpg

 

Avec la grande guerre, l’aviation prend ses lettres de noblesse, en même temps que ses héroïques pilotes. A partir de 1920, les performances des appareils et l’expérience des pilotes permettent le développement progressif de l’aviation civile et commerciale avec la poste aérienne et le transport des passagers. C’est dans ce mouvement, que la Ville d’Alençon poursuit pendant de longues années encore, son objectif de création d’un aérodrome au profit du développement de la Ville.

Pour l’utilisation du terrain de manœuvres, route du Mans, les pourparlers avec les militaires n’avancent pas. Après la création de l’Aéro-club de l’Orne, en 1932, la cohabitation entre cavaliers et aviateurs reste difficile. Néanmoins, l’activité de l’aéroclub permet la création d’autres aéroclubs dans le département. Très tôt, le Ministère de l’Air, prend une part active auprès de la Ville dans la création des aérodromes, et fait pression pour que le projet d’Alençon aboutisse sur un autre site au nord de la Cité. L’aérodrome de la route de Paris est inauguré en juin 1939, à la veille de la guerre.



Affiche de l'inauguration de l'aérodrome d'Alençon en 1939

 

Photo R. Fontaine 1939.jpg





 

Prochaine conférence  : samedi 13 janvier 2018 à 14 h 30

Salle Baudelaire – rue Porchaine à Alençon

entrée libre.

Benoit Lanceron

"Le village et ses habitants :

comportements politiques de deux communautés rurales du Houlme au XVIIe siècle,

                                                  Saint-André-de-Briouze et Pointel"

"



11/12/2017
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 97 autres membres