SHAO Société Historique et Archéologique de l\'Orne

Conférence de Patrick BIREE samedi 12 janvier 2019 : Guerre et pain dans l'Orne - 1939-1945

 

Conférence de Patrick BIREE samedi 12 janvier 2019

« Guerre et pain,

pendant la Seconde Guerre mondiale,

chercher son pain quotidien

l'exemple de l'Orne »

 

 

La conférence proposée par Patrick BIREE reprenait les deux communications qu'ils avaient faites lors du congrès de la FSHAN en octobre 2018 à Alençon.

 

Thérèse Gaillard le secondait lors de la lecture d'une dictée proposée aux écoliers de l'Orne en 1942.

 

P1220954.JPG  P1220957.JPG
Patrick BIREE et Thérèse GAILLARD

 

Selon les propos du conférencier :

 

Chercher son pain quotidien est une expression tirée d'une dictée donnée aux écoliers de l'Orne en 1942. Ce document s'inscrit dans une période de restriction et de privation alimentaires et il reflète une réalité très difficile pour la population.

Toute une filière de production est concernée, des agriculteurs, aux boulangers et bien sûr, les meuniers.

La production des minoteries et moulins est bien encadrée en France depuis la loi sur le contingentement de 1935. Qui plus est dans la période d'avant-guerre où on anticipe le pire dans le cadre des plans de ravitaillement gérés par l'armée. L'Orne n'échappe pas à la règle. Comme il en fut dans le conflit précédent, la gestion du grain et de la transformation en farine est essentielle dans l'alimentation de la population. La quarantaine de sites de production fournit la farine de blé pour le pain, mais de nombreux petits moulins retrouvent une activité, à la limite de l'illicite, où des particuliers viennent faire moudre, par exemple, le sarrasin pour leur consommation personnelle.

Les cartes de rationnement voient leur apparition en mars 1940 et elles concernent entre autres le pain, montrant une situation plus délicate au fil du temps. Dans ces conditions, entre les exigences de l'armée française jusqu'en mai 1940 puis celles de l'occupant jusqu'à l'été 1944, comment les habitants ont-ils pu se fournir de pain, élément indispensable de l'alimentation. Plusieurs questions émergent  : Quels sont les lieux de production  ? De quelle manière le rationnement interfère-t-il sur eux ? Comment s'effectue la vente  ? Quels sont les types de pain  ? Leur prix  ? Quelle est la part de l'auto production et de l'auto consommation?

Cette situation difficile va continuer bien après le conflit...

 

 

                                         WP_20190112_14_36_20_Pro.jpg
                                      lLP1220949.JPG

 

      L'auditoire             Odile LECONTE et Patricia DUFFAY pour les annonces de la SHAO

 

 

 

 

Prochaine conférence le samedi 9 février avec Yves ROTH :

 

Le monastère de Soligny-la-Trappe, XVIIe-XIXe siècles, agriculture et nourriture



13/01/2019
1 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 116 autres membres