SHAO Société Historique et Archéologique de l\'Orne

Conférence de Fabien Briand - Samedi 11 mars 2017 - Les fouilles du site de la Providence à Alençon en 2014

 

La conférence du samedi 11 mars était consacrée à l'archéologie, comme il est de coutume avant chaque assemblée générale.

Il a été question des fouilles effectuées sur la site de la Providence à Alençon en 2014 par Fabien Briand.

Ce dernier est archéologue professionnel employé à Archeodunum, Agence de Nantes. En tant que responsable d'opération des fouilles c'est lui qui a mené à bien cette opération. Pour cet exposé, il était accompagné par Adrien Dubois historien caennais qui a participé à l'étude des sources historiques.

 

 

WP_20170311_006.jpg  WP_20170311_004.jpg

 

Fabien Briand et Adrien Dubois -   Les conférenciers présentés par Guy Leclerc vice-président de la SHAO

 

Le but de l'archéologie est de remettre au jour l'histoire du sol, et de repositionner les connaissances.

Pari tenu pour la fouille de ce site qui a largement élargi la fourchette chronologique relative aux structures en place. Ainsi la portion de l'enceinte dégagée montre une datation des XIIe et XIIIe siècles alors qu'il était proposé jusqu'à présent une érection vers le XVe siècle.

 

Selon les conférenciers : «  L'opération de fouilles préventives réalisée en septembre 2014 à Alençon sur l’ancien site occupée par l’Institut « La Providence » a conduit à la réalisation de quatre fenêtres exploratoires ouvertes en fonction des résultats du diagnostic archéologique mené en 2010 et de l’étude des documents d’archives. La fouille a mis en évidence trois phases d’occupation comprises entre le Moyen Âge et la période contemporaine. Les principaux vestiges dégagés concernaient une portion de l’enceinte urbaine constituée de plusieurs pans de courtines et de quatre tours. Ces fortifications forment un angle reliant le front sud, aménagé le long de la Sarthe, et le front est, vers la porte de Sées. Deux états de la fortification urbaine ont été mis en évidence : le plus ancien remonterait aux XIIe-XIIIe siècles tandis que le second serait attribuable à un large XVe siècle. Les vestiges de l’ancienne porte de la Poterne, porte de la ville détruite en 1724, ont été partiellement mis au jour lors de l’opération. Pour les XVIIe-XIXe siècles, les résultats de la fouille ont permis de mieux comprendre l’évolution de cette partie de la ville impactée par le déplacement de la Sarthe et par une urbanisation croissante au XIXe et XXe siècles. »

 

Fabien Briand Archéo Alençon.jpg

 

 

Des objets découverts lors de cette opération, exposés dans une vitrine gracieusement prêtée par le Musée des Beaux-Arts et de la Dentelle d'Alençon, ont été présentés au public.

Les traces des quatre anciennes tours et l'emplacement initial de la Sarthe sont matérialisés dans le parc de la Providence aménagé depuis.

Merci aux deux intervenants pour nous avoir si bien révélé cette histoire méconnue de l'enceinte urbaine d'Alençon.

 

Prochaine Conférence : Samedi 8 Avril par Patrick Marie et Bernard Langellier

« La télégraphie Chappe dans le département de l’Orne au XIXe siècle »

 

 



12/03/2017
1 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 96 autres membres