SHAO Société Historique et Archéologique de l\'Orne

Conférence par Patrick Marie et Bernard Langellier - Samedi 8 avril 2017 - La télégraphie Chappe dans le département de l’Orne au XIXe siècle

Conférence à deux voix ce samedi à la SHAO avec Patrick Marie et Bernard Langellier qui ont uni leurs compétences pour nous offrir un exposée très intéressant sur un sujet méconnu, la télégraphie Chappe.

 

WP_20170408_022.jpg    

            WP_20170408_011.jpg
                                                                               
WP_20170408_014.jpg

Patrick Marie à la manoeuvre au début de la ligne, et Bernard Langellier à l'autre bout...

Le premier intervenant, originaire de Rai, de formation technique, s'est pris de passion pour le télégraphe suite à découverte la tour du Buat à Saint-Michel-Thuboeuf en 2004.

Depuis, il n'a cessé d'en savoir plus sur cette ruine, d'en découvrir l'historique, s'initiant ainsi à l'histoire et développant ses recherches sur l'Orne et ses franges...

Le second est bien connu dans la région, ancien professeur de biologie à l'IUFM d'Alençon. Il a traité la partie relief et géologie dans cet exposé, montrant que l'implantation des postes de télégraphes n'étaient pas due au hasard mais à des raisons topologiques.

 

Trois maquettes disposées dans la salle ont permis aux intervenants d'expliquer de manière très captivante le fonctionnement du télégraphe, moyen de télécommunication rapide utilisé pour envoyer des mots et des phrases à travers des messages codés.

 

Après avoir dans un premier temps abordé la présentation de la télégraphie Chappe (l'inventeur, le principe, le personnel, le codage, le réseau, la ligne de l'ouest), les conférenciers ont ensuite présenté les 14 postes télégraphiques disposés tous les 6 à 12 kilomètres dans le département de l'Orne, et situés entre Saint-Cornier-des-Landes à l'ouest et Saint-Michel Thuboeuf à l'est.

Cette ligne qui concerne l'Orne entre Paris à Brest fut active entre 1798 et 1852.

Il est à noter que tous les maires des communes concernées avaient reçus une invitation à la conférence et que des représentants de Habloville et Landigou étaient présents.

 

Une immersion passionnante dans un procédé technique du XIXe siècle, qui a interpellé l'auditoire,

ce dernier n'hésitant pas à poser de nombreuses questions aux intervenants.

 

WP_20170408_018.jpg

 

Prochaine conférence samedi 13 mai à 14h30 salle Baudelaire à Alençon :

« Les moulins de l'Alençonnais, partie III :

des moulins, des hommes »

par Patrick BIRÉE, secrétaire de la SHAO



09/04/2017
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 94 autres membres