SHAO Société Historique et Archéologique de l\'Orne

Conférence du 13 décembre2008 par Christian Thomas

Samedi 13 décembre, Christian Thomas, vice-président de la SHAO intervenait sur le thème:
            " Les démêlés conjugaux de Jean-Baptiste de Pomereu,
                      intendant d'Alençon (1689-1699)".




S'il faut attendre le 20 septembre 1792 pour que le divorce soit autorisé par l'assemblée législative, la séparation - soit  de corps, soit de biens - de deux conjoints pouvait toutefois être prononcée dans certains cas sous l'Ancien Régime.

Les procès, introduits essentiellement par des membres des classes supérieures de la société et pour des raisons d'intérêt matériels, sont peu nombreux. Et le nombre de ceux qui sont portés sur la place publique est infime.

C'est cette rareté qui fait l'intérêt du factum (en droit : mémoire dans lequel se mêlent attaques et justifications) que Marie-Michelle Bernard fait imprimer en 1708, au terme d'une longue procédure, contre et en réponse à son mari, Jean-Baptiste de Pomereu, maître des requêtes, intendant de la Généralité d'Alençon de 1689 à 1699.

Ce document inédit permet de donner corps à un rouage essentiel de l'absolutisme royal dont on ne connaît d'ordinaire que l'action administrative (au travers de ses lettres et rapports au contrôleur général des finances), de porter l'éclairage sur ces mariages qui ne sont le plus souvent que des "petits arrangement" entre familles, voire entre clans proches du pouvoir central, de dévoiler ce qui se trouve derrière la façade officielle.

                       VOIR ALBUM PHOTOS



14/12/2008
1 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 90 autres membres