SHAO Société Historique et Archéologique de l\'Orne

Conférence de Johanna Mauboussin du 12 novembre 2016 - La dentelle d'Alençon : "Enjeux patrimoniaux et valorisation"

 

Johanna Mauboussin est intervenue samedi 12 novembre 2016 pour la troisième partie de son triptyque consacré à la dentelle d'Alençon, « Il était un Point, la dentelle d’Alençon...»

WP_20161112_015.jpg

Après avoir détaillé les techniques il a deux ans et les modes liées à la dentelle l'an dernier, elle a développé les enjeux patrimoniaux et la valorisation.

Selon ses propos : « Née il y a près de quatre cents ans, la dentelle au Point d’Alençon se distingue dès l’origine par sa finesse d’exécution et sa transparence. Sacrée «reine des dentelles» lors de la première exposition universelle à Londres en 1851, son savoir-faire est inscrit sur la liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité par l’Unesco depuis le 16 novembre 2010.

Cette formidable reconnaissance, fierté de tout un territoire, n’est cependant pas une finalité. Elle est le point de départ  d’un énorme travail de fonds destiné à assurer la sauvegarde et la transmission des gestes et à inventer les outils de valorisation d’un patrimoine culturel immatériel. »

La production de la dentelle a souffert de l'évolution des modes vestimentaires au XIXe siècle, et au XXe, peu à peu, elle ne correspond plus à aucun usage. Son savoir-faire est sauvegardé dans les années 1980. Depuis, la démarche, qui implique de nombreux acteurs, de l'État aux collectivités locales, est de réinscrire la dentelle dans une démarche productive, pérenne. Le pari est engagé mais pas encore forcément gagné.

Entre espoir et doutes, un grand témoignage d'humanité de la part de la directrice du Musée des Beaux-arts et de la Dentelle d'Alençon.

Le contenu des trois communications fera l'objet d'un prochain bulletin consacré à la dentelle d'Alençon.

 

Questions-réponses avec l'auditoire

WP_20161112_017.jpg            Dentelle photo JAM 2016.JPG

 

 

Prochaine conférence samedi 10 décembre par Anne-Sophie Boisgallais :

« Nicolas-Jacques Conté (1755-1805), un savant ornais »



13/11/2016
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 93 autres membres