SHAO Société Historique et Archéologique de l\'Orne

Conférence de Jean-Marc Moriceau sur la bête du Gévaudan du samedi 9 mai 2009

    
 Samedi 9 mai à la salle Baudelaire, Jean-Marc Moriceau, professeur d'histoire moderne à l'université de Caen est venu présenter son dernier ouvrage consacré à la bête du Gévaudan.

Pour aborder ce "personnage sombre, le méchant loup", le conférencier s'est d'abord appuyé sur un excellent diaporama, divisé en trois parties :
 
               - 1 le contexte : la hantise de l'oubli
               - 2 L'intrigue : une relecture du drame
               - 3 une bête parmi d'autres?

Toute cette histoire, mettant le royaume en émoi, a duré de septembre 1764 à juin 1767.
Parmi les chasseurs, on note deux ornais, les Vaumesle d'Enneval, le père et le fils, venus d'Argentan et de Vimoutiers, à 600 km des lieux du drame, et présents plusieurs mois.

Jean-Marc Moriceau a ensuite répondu aux nombreuses questions d'un public conquis, avant de dédicacer ses ouvrages.




La bête du Gévaudan, Larousse, 2009 :
"En plein siècles des Lumières, l'une des régions les plus reculées de France est plongée trois années durant dans une psychose qui déchaîne les passions : la "Bête" du Gévaudan s'attaque à des dizaines de personnes, femmes, enfants le plus souvent, qu'elle tue, entraîne dans les bois, et dévore.
Quel est cet animal monstrueux, que traquent les chasseurs les plus habiles du royaume? Les interprétations les plus diverses ont circulé, jetant sur les évènements autant d'obscurité que de lumière.
La relecture d'un historien s'imposait. Spécialiste reconnu du monde rural mais aussi des rapports entre l'homme et le loup, Jean-Marc Moriceau a relevé le défi. A travers son récit, c'est tout un pays oublié qui reprend vie : une société de rudes inégalités et de méfiance à l'égard de l'étranger, une économie de misère, une population fragile à l'activité incessante... et, l'une après l'autre, au fil des archives, la figure de chacun des jeunes gens qui ont eu affaire, entre 1764 et 1765, à la plus grande calamité de toute l'histoire de la province."


    CONSULTER L'ALBUM




11/05/2009
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 90 autres membres