SHAO Société Historique et Archéologique de l\'Orne

Conférence de Jean-Claude Gélineau "Les forges de Carrouges", Samedi 14 février 2009.

Samedi 14 février, la salle Baudelaire accueillait Jean-Claude Gélineau pour une conférence consacrée à la Forge et au Haut Fourneau de Carrouges.

Après la présentation du conférencier par François Certain, président de la SHAO,
Jean-Claude Gélineau exposait le contenu de recherches entamées dès 1985 après une sollicitation de Yannick Lecherbonnier pour deux article de l'ouvrage sur l'industrie ornaise au XIXe siècle (L'homme et l'industrie en Normandie du Néolithique à nos jours, Actes du congrès régional des sociétés historiques et archéologiques de Normandie, L'Aigle, 26-30 octobre 1988, SHAO, SHAN, Alençon, 1999) et continuées en 2000 avec Jean-Claude Martin, attaché de conservation aux Archives départementales de l'Orne.




L'histoire la plus récente, au milieu du XIXe siècle, est aussi la plus méconnue pour ces  installations sidérurgiques créées au XVIe par la famille Le Veneur qui les exploite jusqu'en 1845.

Après une période d'inactivité de 1846 à 1854, elles sont vendues par Hector Le Veneur à René Catois, maître de forges de Rânes.

Jules Roussel , nouveau propriétaire, relance l'activité en 1855 et par l'action de ce maitre de forges dynamique, le site connait, grâce à la construction des voies ferrées, une intense activité jusqu'en 1870.

La cessation se produit alors comme pour les sites voisins du Champ-de-la-Pierre, de Saint-Denis-sur-Sarthon, de Rânes et Boucé, causée essentiellement par la concurrence du fer anglais, moins cher.

ARTICLE A PARAîTRE DANS UN PROCHAIN BULLETIN DE LA SHAO

Jean-Claude Gélineau est aussi l'auteur d'un ouvrage consacré à Jeanne Tréhot, fille cachée de Pierre-Auguste Renoir - Éditions du Cadratin - 2007-

  CONSULTER AUSSI L'ALBUM PHOTOS CI-JOINT



16/02/2009
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 90 autres membres