SHAO Société Historique et Archéologique de l\'Orne

Conférence d'Alain Ponchel Samedi 12 avril 2014 « Alençon et le Grande Guerre, l'année 1914 »


Conférence d'Alain Ponchel

Samedi 12 avril 2014

« Alençon et le Grande Guerre, l'année 1914 »

Le samedi 12 avril, la SHAO recevait Alain Ponchel, professeur agrégé d'histoire au lycée Marguerite de Navarre à Alençon.

Bien connu pour ses diverses études, notamment pour une recherche consacrée à la mémoire de la grande Guerre et une autre sur la venue de Napoléon à Alençon en 1811, le conférencier est cette fois-ci venu nous entretenir de ses derniers travaux sur Alençon pendant le conflit de 1914-1918.

Bien qu'à "l'arrière", l'Orne comme l'a bien montré Gérard Bourdin, et, Alençon n'ont pas été épargnés par la Première Guerre mondiale. Dès lors, comment les Alençonnais, autorités civiles, militaires et civils sont-ils entrés dans la Grande Guerre? Comment se sont-ils adaptés? Pour mieux comprendre ce passage, il convient d'abord de dresser un tableau, un "paysage" de la ville de janvier à août en montrant comment la ville s'est un peu préparée à la guerre. Il s'agit ensuite d'observer les bouleversements qu'entraînent la mobilisation, l'arrivée des réfugiés et la vie en état de siège. Ce qui surprend c'est la rapidité avec laquelle la ville s'installe dans la guerre, développant toutes sortes d'initiatives pour répondre aux souffrances (mortalité, blessés, ravitaillement...) engendrées par le conflit.

     

Alain Ponchel  - Alain Ponchel avec Yannick Rose, historien-archéologue bien connu des Alençonnais

Alain Ponchel a développé son propos à partir de trois axes :

  • le tableau de la ville d'Alençon avant le conflit, petite ville de 14 500 habitants avec près de 2000 militaires dans ses trois casernes,

  • une analyse de l'entrée en guerre en août, sans joie, avec gravité mais détermination patriotique,

  • une nouvelle normalité qui s'installe par la suite.

En résumé Alain Ponchel a posé la problématique suivante : « En quoi la grande Guerre a modifié la vie des Alençonnais ? ». Cette conférence était consacrée à l'année 1914.

Bonne nouvelle pour les sociétaires de la SHAO et les amateurs d'histoire, le conférencier viendra chaque année jusqu'en 2019, pour répondre à cette question, en suivant les années du conflit. Un programme alléchant à l'avance...

Le public                                                              

Groupe de soldats de la remonte (chevaux) du 103ème RI dans la caserne  Bonet avant la mobilisation. (Archives Municipales d'Alençon)


Prochaine conférence, la samedi 10 mai avec Michèle Barral :

« Heurs et malheurs des apothicaires d'Alençon aux XVIIe et XVIIIe siècles ».




16/04/2014
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 90 autres membres