SHAO Société Historique et Archéologique de l\'Orne

Conférence d'Alain Ponchel - Samedi 10 octobre 2015 : Alençon pendant le conflit de 1914-1918, l'année 1915

Conférence d'Alain Ponchel -

Samedi 10 octobre 2015 :

Alençon pendant le conflit de 1914-1918,

l'année 1915

 

 

Pour le démarrage du cycle de conférences pour la saison 2015-2016 de la SHAO, Alain Ponchel, membre de conseil d'administration, est venu présenter sa deuxième recherche sur Alençon pendant le conflit de 1914-1918. Après l'année 1914 évoquée l'an dernier, le conférencier du jour a développé l'année 1915. 

 

WP_20151010_006.jpg  Alain Ponchel

WP_20151010_004.jpg
           Odile Leconte, présidente de la SHAO présentant le conférencier

                               

Il commentait ainsi sa recherche :

 

« Dans son opus consacré à l’année 1915 Yves le Naour titre : « 1915 l’enlisement », car du point de vue militaire la situation n’évolue guère. Pour l’arrière - le  « second front » -  et particulièrement pour Alençon, l’année 1915 se présente comme une année charnière où après le bouleversement de la fin de l’année 1914, l’adaptation à une guerre « longue » modifie dans bien des domaines le cours de  la vie des Alençonnais. La Municipalité gère au quotidien les nombreux  problèmes posés par l’état de guerre. La démographie alençonnaise se modifie tandis que l’activité économique reprend ainsi que  certaines activités culturelles de l’avant-guerre.  Comme ailleurs, la solidarité et la générosité des Alençonnais s’exercent  envers les blessés et les familles en difficultés. Engagés dans les offensives meurtrières de l’année 15 les régiments alençonnais enregistrent les pertes les plus lourdes de l’ensemble du conflit.

 

Alençon en 1915 répond parfaitement à la demande du gouvernement en favorisant l’union des Français autour de la victoire finale dans une « guerre intégrale ».

 

 



 

Photo Conf AlainPonchel Alençon 2015.JPG

                                     L'accueil des grands blessés en 1915 dans un des hôpitaux alençonnais

 

 

Alain Ponchel a bien montré comment l'arrière se devait de soutenir l'effort de guerre et le moral des troupes. Ainsi, pour les Alençonnais, la problématique fut en 1915, de vivre en paix en temps de guerre, dans le cadre d'une guerre totale.

 

 

L'an prochain, il présentera l'année 1916 et notamment le rapport des Alençonnais avec Verdun.

 

 

Prochaine conférence samedi 14 novembre par Johanna Allouch, conservateur du Musée des Beaux-Arts et de la Dentelle d'Alençon

« Il était un Point, la dentelle d’Alençon… », Chapitre 2 : Les caprices de la mode

 



 

 

 



15/10/2015
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 90 autres membres